ANTIPO

Antipo

ANTIPO :

ANTI POLITIQUEMENT CORRECT, ANTI POPULAIRE, ANTI POUVOIR

 

« Le Pouvoir est Ridicule, je le vaincrai par la Dérision ! »

Antipo I, quelque part il n`y a pas si longtemps

 

QUELQUES CITATIONS ET MAXIMES D´ANTIPO I

« Toute civilisation a son art. Il suffit de voir ce qu`est l’art contemporain pour comprendre où en est la notre. J`ai donc décidé d`en finir avec celle-ci et d`en recommencer une autre et c’ est pourquoi je serai candidat aux élections présidentielles de 2017 que je prolongerai par un coup d´état en 2021 afin d’instaurer l`ANTIPO partout sur la planète ! Cette prise, puis libération du pouvoir sera ma modeste contribution à l´éclosion d`une humanité créative, aristo-anarchique, polie, dévergondée et poétique »

 

Consultez les maximes et les citations d`ANTIPO I sur les  ARTS, la DEFENSE, la DEMOCRATIE, l´EDUCATION, l´ECOLOGISME /PROTECTION ANIMALE, l´ECONOMIE, l´ETAT, la FAMILLE, le GOUVERNEMENT, l´IMMIGRATION, les IMPOTS, la JUSTICE, la LIBERTE, la NATION, les MEDIAS, la PARITE/le FEMINISME, le PEUPLE, les PHILOSOPHES, le POLITIQUEMENT CORRECTE, le RACISME, la RELIGION, le TRAVAIL, la SCIENCE, la SECURITE SOCIALE/ASSURANCE MALADIE, le SEXE et vous comprendrez pourquoi il doit être votre futur président !

 

ART

« Les bricoleurs conceptuels se sont moqués lorsque je leur ai parlé du beau. Que diront-ils maintenant que je leur présente le concept ultime ; celui qui met fin à tout concept dans l’art et qui renverse le pouvoir ? »

« L’art contemporain est une remarquable illustration de l’arbitraire narcissique ! »

« Le nouvel art était censé libérer l’artiste des contraintes et barrières mais jamais l`art n`a été aussi hiérarchisé, systématisé et mondain. »

« L’art contemporain se pavane à l’ombre de sa supposée transcendance alors qu’il n’a de transcendantal que le passage d’un néant mental à une montagne de concepts vides ! »

« L’art contemporain serait risible s`il n´était pas le reflet de notre civilisation ! »

« Montrez-moi des œuvres contemporaines qui aient de la profondeur et de la substance et je me convertirai ! »

« Y aura-t-il un seul artiste contemporain dont on se souviendra dans cent ans ?»

« Le cinéma et la science sont les seuls grands apports au génie du siècle écoulé ! »

« Mozart n’aurait jamais composé ses concerti et opéra à notre époque et Scorsese n’aurait pas réalisé un seul film il y a trois siècles. Puisque l’artiste est dépendant de son époque il est légitime qu’il cherche à la changer pour en provoquer  une plus propice à son art. Il y a ainsi trois catégories d’artistes : ceux dont l’art s’inclut dans leur temps et ceux dont l’art est du passé ou du futur. Qu’il y ait une guerre permanente dans les arts n’est donc pas surprenant ! »

« Les œuvres d’arts ou toutes autres inventions semblent surgir d’un génie individuel mais elles sont en fait des œuvres collectives dont les créateurs sont les pointes visibles d’un iceberg qui rassemble  toute l’humanité. C’est pourquoi, aussi exceptionnel soit l’individu créateur, il ne peut créer et se magnifier que dans la communion avec le reste du corps humain. C’est pourquoi on ne peut détacher l’œuvre individuelle de son environnement. C’est pourquoi il urge que l’on rentre dans une nouvelle civilisation qui fasse la part belle au délicat et au beau. »

« Aussi brillant soit-on, le talent n’est rien sans les autres. La société se doit donc de tout entreprendre pour que dés leur plus tendre âge, les talentueux bénéficient du soutien propice. Trop de talents ont déjà été gaspillés ! »

« Un art, ou on dirait aujourd’hui une science ou technique, est liée à la dextérité de maintenir l’équilibre entre les forces antagoniques qui meuvent tout ce qui est. Un sens aigu du subtil et des nuances est requis pour comprendre et agencer ce va et vient continu entre les pôles. »

« La culture de masse est l`antichambre de la barbarie ! »

 

DEFENSE

«  La guerre n`est pas si grave si seulement des militaires y meurent ! »

« Lorsque juste un camp subit des pertes il ne s`agit pas d´une guerre mais d´un massacre ! »

« Une guerre porte ce nom que si des officiers tombent au champ de bataille »

« L´humour est plus fort que les canons : un boulet monte et retombe alors que l`humour ricoche d´innombrables fois ! »

«  Si tu envahis ton voisin c`est que tu es sûr qu`il sera mieux lorsque tu repartiras que lorsque tu es rentré chez lui. Sinon reste chez toi ! A la lumière de cela, nos campagnes coloniales sont des échecs cinglants ! »

« Il a fallu cinquante ans pour que les hautes autorités de l’Etat déclarent que les évènements d’Algérie était une guerre. Il a fallu trois jours après le 11 septembre pour que ces mêmes autorités déclarent que nous étions en guerre contre le terrorisme. Pourtant les combattants Algériens avaient tout de suite été qualifiés de terroristes. Pourquoi donc la France ne déclara pas au bout de trois jours qu’elle était en guerre en Algérie? »

«  Que diraient les Français si les Allemands parlaient des « évènements de France » pour qualifier la guerre et l’occupation ? »

« La France a été en guerre permanente pendant 150 ans dans ses colonies sans jamais le dire et maintenant qu’elle n’est plus en guerre elle s’en cherche une fausse contre le terrorisme. Je vous rassure, la France est toujours en guerre en Nouvelle Calédonie et dans quelques autres territoires ! »

 

DEMOCRATIE

« La démocratie est un passage obligatoire dans l´évolution des sociétés. L´erreur est de la considérer comme l´aboutissement ultime ! »

« C´est une fraude historique que d´attribuer nos démocraties à la Grèce, car les Grecs ont proposé tout sauf des démocraties de masses. Peut-être devrions-nous revenir à eux et considérer les avantages de leur démocratie sélective. Ainsi, le dilemme n`est sans doute pas de savoir s´il faut ou non une démocratie mais quelle serait sa forme la plus apte à gérer la cité. »

« Que vaut un vote ? Un quarante-millionième de décision c’est-à-dire rien du tout ! Alors pourquoi celui qui vote est convaincu de décider ? Il ne décide que si associé à d’autres qui votent pareil. Il n’y a donc pas de liberté dans le vote, car on ne peut être libre de ce qui dépend des autres ! »

« Contrairement à l’idée répandue, la tyrannie n’est pas une question de vote mais d’institutions. Un tyran peut être élu démocratiquement et inversement un non-élu peut être libéral, le plus important étant la prévalence de bonnes institutions car ce sont elles les seules garantes d’un ordre qui ne succombe pas au pouvoir.»

« Si les ministères étaient remplacés par des institutions publiques, indépendantes, chapeautées par des conseils eux aussi indépendants, les perspectives de tyrannies seraient éloignées et le peuple serait plus enclin à laisser la raison gouverner plutôt que les irrationnelles fluctuations électorales. »

« Si je remets en cause nos démocraties, ce n’est pas par nostalgie ou idéal d’une forme de tyrannie mais au contraire par un amour démesuré de la liberté, menacée de toutes parts. D’un coté une dictature de la masse qui ne cesse de tirer la culture vers le bas et de l’autre une économie qui est la seule à décider. Certains me diront que la démocratie est elle-même victime de la finance et des marchés, mais ce serait là confondre l’effet avec la cause, en oubliant que ce sont les consommateurs qui ont nourri le monstre qui les subjugue aujourd’hui. Que ce soit par le vote ou la consommation, c’est donc la masse qui étrique les libertés. La solution ? Qu’elle cesse de décider ! Comment ? En introduisant son contraire c’est-à-dire  l’exercice de la volonté indépendante et créatrice, donc le sage et le génie. Mais ce substantif est presque un gros mot en démocratie, et pour cause puisqu’il est l’antithèse de l’esprit grossier qui impose son incapacité de discernement et qui voyez-le, nous conduit à une abîme intellectuelle et à la pénurie matérielle chez  ceux-là même qui l’ont portée aux nues ! »

«  La caricature de démocratie que l`on subit actuellement est à l`intelligence et au bon sens ce que l’Ancien Régime était aux Lumières ! »

« Lorsqu`il devient interdit ou inconvénient de parler de quelque chose c`est qu´il est plus que jamais temps d´en parler ! »

« Moins on est apte à trouver des solutions, plus on tend à vivre dans les limites de ce qui est facilement résoluble, c´est pourquoi le médiocre construit un monde rétréci. Le malheur c´est qu´aujourd´hui il règne et qu´à tous il impose ses ambitions rabougries. »

« Pour ceux qui se satisfont du moyen, la démocratie est à leur niveau. Pour ceux qui visent l´excellence ils devront user de tout leur génie et créativité pour remplacer la médiocratie par l´excellent-cratie, car il est évident que l´excellence doit primer sur la médiocrité. »

« La démocratie n`est valable que si tous les votes portent la même valeur, hors nous savons tous qu`il n`en est rien. Alors hypocritement  on parle de vote populiste pour ne pas dire le vote de ceux qui sont moins aptes à comprendre les enjeux avec le discernement qu`il conviendrait. Platon était plus honnête et parlait d`hommes d`or, d`argent et d´airain. Que nous le voulions ou pas, ainsi est constituée notre espèce. L’accepter nous permettrait de répondre avec plus de célérité et d`efficacité aux défis pressants qui nous assaillent. »

« En démocratie, faut-il dire les choses telles qu´elles sont et ne pas être élu, ou telles que veut l´entendre l´électorat et être élu ? Ou bien y a-t-il un terme moyen ? C´est bien de cela qu´il s´agit ! En démocratie tout est moyen ! »

« Qu`au cour de l´histoire la démocratie ait été en général accompagnée par plus de liberté ne fait pas de celle-ci son maître et promoteur exclusif. »

« Le gouvernement nous tient en laisse, nous presse d’impôts, nous impose l’armée dans les gares et stations de métro, nous interdira bientôt d’aller aux putes ou de dire des gros mots, mais il nous octroie le fantastique droit de vote qui ne sert à rien d’autre qu’à faire diversion loin de nos libertés qui se dissolvent ! »

« Des hommes sont prêts à mourir pour défendre le droit de vote alors que jusqu’à récemment ces même hommes se soumettaient à la tonsure militaire sans broncher et continuent aujourd’hui à payer leurs impôts docilement. Pourquoi ne sont-ils pas aussi féroces face à des atteintes directes contre des libertés fondamentales comme celles de disposer pleinement de son corps et de sa propriété? »

« Peu importe notre fonction et degré de responsabilité au sein de la société lorsque nous nous aimons. L`amour n`est pas un luxe réservé au domaine privé mais le liant qui met en réseau nos inégalités et valide par cet entrelacement intime une société exempte de ségrégations. »

« Nous sommes un avec nous même et un avec les autres. Oublions l`une de ces unités et nous sombrons dans l`individualisme forcené ou dans le communisme avilissant ! »

« Il est vain de croire en un système idéal. Il serait bien plus efficace de savoir comment nous vivrions mieux ensemble tout de suite selon les paramètres qui sont les nôtres au présent ».

« Une des réussites de la démocratie est d´avoir su nous asservir à un bien être de salon. »

« Derrière la revendication d´égalité se cache souvent l`envie plutôt que la générosité!»

« Les bourgeois ont inventé le peuple pour assoir leur règne démocratique. L`Androginocratie réinventera les femmes et les hommes pour qu`ils règnent à nouveau sur eux-mêmes ! »

« En démocratie le peuple vote pour celui à qui il délègue son pouvoir. En Androginocratie on ne votera plus et l`on gardera son pouvoir. »

« La bourgeoisie a réinventé la démocratie parce qu´un peuple enrichi et libre de dépenser répondait à ses intérêts. N´ont été toutefois distribué que les libertés utiles à son dessein, les autres, en particulier la plus importante de toutes ; la liberté sexuelle, n´ont en rien bénéficié de cette révolution. »

« La liberté sexuelle était plus grande sous l´Ancien Régime que sous les Républiques Démocratiques qui ont suivi. N´est-ce pas là une preuve que la démocratie s´accompagne  aussi de pertes de libertés? »

« Lorsque la démocratie tombera il faudra réinventer une horizontalité et une verticalité. Pourquoi pas l`amour en abscisse et le génie en ordonnées? »

« Associer la démocratie à la liberté, signifie que le peuple choisira toujours la liberté. A quoi bon donc voter si l´on sait ce que choisira toujours le peuple?»

« Nier qu´un meilleur système politique soit possible justifie en soi que le système qui nie cela soit substitué par un autre qui se pose cette question, car douter qu´un mieux est possible c´est admettre son incapacité au progrès ou sa volonté à que rien ne s´améliore fondamentalement. »

« La démocratie justifie le vote universel par un penchant naturel qu´auraient tous les humains à prendre part au gouvernement. En est-il ainsi ? En réalité, la plupart des gens ont bien d´autres intérêts que la politique  Certains sont fait pour et c´est là une noble et difficile tâche tant qu´elle est menée pour le bien commun. Ceux qui la mènent pour leur bien particulier sont prêts à tous les artifices dont le plus habile est d´affirmer qu´ils détiennent le pouvoir par la volonté du peuple. »

« La politique est le fait d’une tranche de la population comme l’est la science, le bricolage, le sport ou tout autre activité humaine. L’humanité est un corps constitué d’organes et de cellules différenciées. Cette saine constitution, celle des cosmogonies antiques et des peuples dits  primitifs est néanmoins incompatible avec la “cosmogonie” -ou plutôt l’absence de cosmogonie – démocratique qui affirme, envers et contre tout bon sens, que les cellules du corps humain ne sont pas différenciées. Imaginez ce que cette uniformité cellulaire donnerait en termes biologiques! Le chaos! C’est bien ce que cela est en train de donner en termes politiques: notre monde est un chaos, sauf pour tous ceux qui y sont nés et en sont aspergé jusqu’à la moelle et donc incapables de prendre la distance minimale pour voir ce corps disloqué et crier ce que tout être sensé devrait crier: ça suffit!»

« Si tous les citoyens étaient, également, des êtres politiques, les campagnes électorales seraient inutiles car tous seraient aux faits de la chose politique en permanence. Le besoin de faire des campagnes électorales, en sus de leur niveau souvent très médiocre, est le preuve irréfutable que la politique n’intéresse qu’une minorité, qui dans le système actuel est néanmoins contrainte de  faire croire et de se convaincre soi-même que nous sommes tous égaux face au fait politique.»

« Vaut-il mieux voter et être mal gouverné ou ne pas voter et être bien gouverné ? »

« La liberté n´a rien à voir avec la démocratie mais si avec la culture. Le second est un mode de choix du gouvernement, le premier est une conception de la vie. »

« C´est en s´accaparant ce qui n´est pas de son ressort, que la démocratie brandit que son éventuelle disparition serait aussi celle de la liberté alors qu´elle-même ne se prive pas de la mettre sous sa tutelle. »

« La démocratie s´est servie de la liberté pour renverser des despotes. Une fois le souvenir de ces régimes estompé elle pourrait être tentée de licencier son allié de la première heure. N´est-ce pas d´ailleurs ce qui se passe dans les vieilles démocraties ? »

« La démocratie est indissociable de l´éducation. Qu´adviendrait-il si le peuple votait en faveur d´une fin de l´éducation ? Devrait-on aller à l´encontre des électeurs ou de l´éducation ? Dans un cas comme dans l´autre la démocratie disparaitrait. Ceci est donc l ‘une des antinomies de la démocratie!»

 

ECOLOGISME /PROTECTION ANIMALE

« L´ écologisme a substitué le christianisme à plusieurs égards. La « Mère Terre » remplace « Dieu le Père » et le péché originel demeure sous la forme d`une invective à rester loin de l`Arbre de la Science et du Progrès qui incarne nouvellement le mal. Les curés ont été remplacés par de verts directeurs de conscience qui nous envoient en enfer à chaque bayement. Tout ce que nous faisons pollue !  Respirer, manger, pisser, construire, voler, inventer, rêver…»

« La vraie question n´est pas de savoir si nous devons polluer ou pas mais combien devons nous être à polluer ! »

« Le control démographique est plus efficace que n`importe quelle politique écologiste !

« Une nouvelle tyrannie sacerdotale germe sous le couvert de l`amour de la nature. »

« Ceux qui aiment vraiment la nature aiment l`humain avant tout ! »

« La planète la plus écologique serait celle où il n`y aurait plus d`humains. Ne devrions-nous pas craindre le fanatisme écologiste? »

« Les nazis promulguaient avec zèle des lois en faveur de la protection animale en même temps qu’ils construisaient des camps de concentration pour des humains : méfions-nous de ceux qui aiment les animaux plus que leurs semblables ! »

« Il n’y a pas de liens systématiques entre le traitement qu’un individu inflige aux animaux et aux humains. On peut être doux avec les uns et cruel avec les autres et ceci dans les deux sens. D’ailleurs, l’histoire est replète de tortionnaires qui adulaient leurs chevaux, chiens ou chats. »

« La défense acharnée de la nature et des animaux cache souvent de la misanthropie camouflée sous de bons sentiments »

« Les animaux se tuent les uns les autres. Ont-ils plus de droits vis-à-vis d’eux-mêmes que nous en avons ? »

« Ceux qui refusent de tuer des animaux au nom de l’égalité du vivant, ne devraient alors tuer ni plantes, ni bactéries, ce qui entrainerait leur mort immédiate. Tuer est donc indispensable à la vie. La question n’est  pas de savoir s’il faut tuer ou pas, mais de définir qu’est-ce qui doit l’être. »

« Pourquoi refuser à tout prix l’inégalité ? Par peur que notre inclinaison naturelle nous pousse ostensiblement à détruire tout ce qui ne nous serait pas égal? Si telle est la nature de l’humain, alors laissons la faire afin qu’il disparaisse au plus vite. Si elle est autre, alors ne craignons plus d’embrasser un univers d’inégaux. »

 

ECONOMIE

« Si nous souhaitons mettre fin à la misère mondiale nous devrons avoir la témérité d`instaurer une économie distributive qui passera probablement par la location des moyens de production par la communauté aux entrepreneurs. Ainsi leurs efforts ne seront pas taxés et ils contribueront tout de même pleinement au bien-être et à la prospérité de tous ! »

« Il faut laisser les entrepreneurs entreprendre et les autres ne rien faire si ainsi ils le souhaitent. La technologie et une redistribution ingénieuse permettent aujourd´hui cette cohabitation autrefois inenvisageable. »

« Le problème ce n`est pas qu’il y ait des riches mais qu`il y ait des pauvres ! »

« Les peuples dits primitifs n´accumulaient pas car ils faisaient confiance à la nature. En se détachant de celle-ci nous avons  perdu cette confiance qui a été substituée par le besoin d’accumuler et qui dit accumulation dit enrichissement, classes et pouvoirs. De fait, le pouvoir naît de l’abandon des lois naturelles. »

« Avec l’accumulation des biens est né le fantasme de l’accumulation du bien-être, hors le bien être est indissociable du présent donc non accumulatif. »

«  Tout ce qui est cumulable va à l´encontre de l´être ! »

 

EDUCATION

« Si la démocratie s’appliquait à l’école, alors les meilleurs notes seraient celles qui se rapprocheraient le plus de la moyenne ! »

« Il est inégalitaire de prétendre savoir plus qu`un autre donc d`enseigner. Ou bien nous sommes inégaux et l´éducation, dans tous les sens du terme, a la place centrale qu´elle mérite ou bien nous sommes égaux et personne n`a plus rien à apprendre de personne, en d`autres termes; l`abrutissement égocentrique substitue la tension civilisatrice ! »

« C’est par ses restes aristocratiques que l’école réussit encore à enseigner quelque chose. Mais pour combien de rentrées encore ? »

« La politesse est plus importante que les mathématiques ! »

« La meilleure école serait celle qui aurait un professeur par enfant. Vivement que la technologie nous les fournisse!»

 

ETAT

« Pouvons nous êtres des milliards et nous gérer sans état ? Les fourmis le font bien : sommes-nous moins capables qu´elles ? »

« L´état existe pour gérer des relations entres des citoyens qui ne s´aiment pas ! »

« L´état est une invention des hommes pour palier à leur manque d`empathie. »

« L`état moderne cultive la couardise afin de se protéger contre ses propres citoyens et ce faisant, il rétrécit l`avenir de tous »

« L´état nous induit à croire que sans lui nous serions une bande de bons à rien. Et nous devrions le respecter ? »

« Les sociétés dites primitives n´ont pas d´état. Pourquoi nos sociétés modernes et scientifiques en auraient-elles besoin? »

« L’invention de l´état est en partie liée à l’accroissement démographique, c`est pourquoi il faudra mener des politiques antinatalistes et concomitamment constituer des cités peu peuplées, afin que des relations directes supplantent une organisation impersonnelle, procédurière et abstraite.»

« Les liens que les humains sont en mesure de tisser entre eux sont comparables à ceux des cellules d’un corps entre elles. Ils sont donc infiniment plus complexes et productifs que n’importe quelle structure étatique. Certains rétorqueront que l’état en est l’ossature et le gouvernement le cerveau. Pour le premier la comparaison est acceptable et d’ailleurs tout le corps finit par s’ossifier. La seconde le serait aussi si les génies étaient au gouvernement.»

« La barbarie n´est pas l`absence d`état mais l`absence de féminité ! »

 

FAMILLE

« Le mariage est un acte volontaire de vente. Qu`est-ce un humain qui se vend sinon un esclave ? »

« Notre famille est celle que l´on se choisit. Si elle coïncide avec nos proches biologiques alors bien ! Sinon, cherchons-en une autre ! »

« Lorsque nous considérerons que l`humanité est notre famille alors nous serons tous frères ! »

« Toutes les qualités ont leur défaut ! Même l’amour peut être dangereux s’il n’est pas universel ! »

« Le bien-être d´autrui est à considérer selon ses critères à lui et non pas selon les nôtres ! »

 

GOUVERNEMENT

« Peut-on gouverner sans gouvernement ? Evidemment non ! La question est : doit-on gouverner ? »

« S`il n`y a plus de gouvernement comment seront reliés entre eux les membres d`une même société ? Une interrogation purement masculine ! »

« L´humanité est une ruche et dans une ruche ils n`y a pas de chef ! »

« Le pouvoir légitime est celui qui émane naturellement de chacun »

« La révolution dissoudra les gouvernements et il n`y aura alors plus que des femmes et des hommes qui se sentiront responsables d`eux-mêmes et d`autrui !»

« Les gouvernements ne devraient rien avoir à faire avec les libertés. C´est parce qu´ils se mêlent des affaires qui ne les regardent pas qu´on leur attribue des prérogatives qui devraient être de l´unique ressort des individus. »

« Les fonctions des gouvernements devraient se limiter à la gestion des ressources, de l´espace et de la démographie,  le reste ; l´éducation, la recherche, la justice, les arts, etc., devrait être géré par des institutions publiques et indépendantes à la place des ministères actuels. Ainsi les risques de tyrannie seraient réduits et on serait plus enclin à confier la gouvernance à la raison ou à des philosophes rois.»

 

IMMIGRATION

« L´immigration de masse ne cessera que quand les richesses de la planète seront équitablement partagées. C`est si simple ! S´engager sur d`autres pistes est peine perdue ! »

« Le jour où plus personne ne souhaitera immigrer en Europe nous regretterons le bon vieux temps, lorsque ce continent faisait rêver et poussait d`innombrables héros anonymes à braver les dangers des sables et des mers pour en atteindre les côtes. »

« Voir un étranger bénéficier d`une qualité de vie qu`il n`aurait pas eu chez lui devrait nous émouvoir plutôt que nous effrayer : ne serait-ce pas cela la sublime grandeur d`esprit que nous devrions appeler gloire nationale ? »

« Il me tarde parfois que les nations riches soient pauvres afin que leurs citoyens sentent dans leur chair l´épouvante du rejet de la part des nantis. »

«  Un jour nous paierons cher notre égoïsme ! C´est pourquoi la France s´arme à présent contre l´Afrique ! »

« Les rappeurs des banlieues, en maniant le français avec fougue et dextérité spontanée, contribuent beaucoup plus à la culture française que nos chanteurs bobos qui ont quasiment tous abandonné la langue de Molière dans l´espoir de se vendre outre- mers.»

 

IMPÔTS

« Les impôts sont la formulation polie et institutionnalisée du raquette ! »

« Refuser de payer ses impôts sera l`attaque la plus facile et en même temps la plus redoutable pour mettre l`état à genoux! »

 

JUSTICE

« Où il y a du bon sens et de la concorde il n`y a pas besoin de lois ! »

« Un Conseil de Sages est préférable à un Code Civil ! »

« L’instauration de l’état de droit est un progrès dans une société de brutes. Puis celle-ci se pacifie et alors ce sont les lois qui à leur tour brutalisent. »

« La conscience est d`une certaine manière le contraire de la loi. La première fait confiance dans la qualité du jugement renouvelé alors que la seconde  n´y croit pas et comble cette lacune par une mécanique qui, aussi sophistiquée soit-elle, est  limitée, réductrice et discriminatoire. »

« S´il vaut mieux avoir des lois que la barbarie, il est encore mieux d´avoir la conscience plutôt que des lois. »

« Avons-nous besoin de lois ? Les lois sont pour les enfants ! Nous prend-on encore pour des enfants ? »

« Personne ne naît criminel : qu’avons-nous fait pour qu’il y en ait autant ? »

« La capacité de production du génie est inégalement distribuée en chacun! Celle de l`amour non ! »

« L´amour passe avant le génie et le génie avant l`égalité »

« La seule égalité qui vaille la peine est celle de l`amour du prochain ! »

« Nous sommes beaux parce que nous sommes inégaux ! »

 

LIBERTE

« Nous serons libres lorsque nous pourrons nous balader à poil dans la rue sans se prendre d`amende ! »

« Toute suppression de liberté est conduite au nom du bien commun et c´est là l´art des politiques que de savoir prendre au peuple avec son assentiment. »

« Les gouvernements ont la tentation de réduire les libertés car leurs pouvoirs sont inversement proportionnels à l´extension de celles-ci. »

« Notre système se dit libéral, il l´est tellement qu`il ne nous permet pas d´en sortir. »

« Le Système : Citoyen tu es libre

Le Citoyen : alors puis-je aller voir ailleurs ?

Le Système : il n`y a pas d`ailleurs

Le Citoyen : et s´il y en avait ?

Le Système : il te serait interdit d´y aller ! »

« Nous sommes libres comme on peut l´être dans une prison confortable, mais malheur à celui qui trouverait ce bonheur fade et trompeur ! Il irait droit au cachot ! On pourrait le mettre dehors, mais c`est impossible car on prétend qu´il n`y a pas de porte de sortie.»

« Tout corps se protège contre sa disparition. La première protection est d´effacer le soupçon d`un autre possible, de le nier ensuite s`il apparait, de le réprimer s`il persiste. Nous en sommes pour peu encore au premier stade. »

« Avons-nous choisi le système qui nous gouverne ? Non ! Avons-nous l´option d´en sortir collectivement ou individuellement? Non ! Alors qu´est-ce cela sinon une forme de tyrannie ? »

« Les humains cherchent la sécurité avant la liberté. C`est pourquoi il est primordial de leur offrir un environnement qui les rassure afin qu´ils se permettent d´être libres, et ceci pour le bien de tous, car la liberté conduit à la créativité et la créativité décuple les joies»

« L’oppresseur et l’opprimé sont responsables à parts égales : l’un parce qu’il opprime et l’autre parce qu’il se laisse opprimer ! »

« L’asservi jouit d’un avantage : il n’est pas responsable et cela est somme toute reposant. C’est pour ce repos que beaucoup préfèrent l’asservissement ! »

« Etre libre c’est être responsable de tous ses actes. Est-ce qu’à ce jour tout le monde a envie de l’être ? »

«Liberté et courage sont quasiment synonymes. On comprend pourquoi si peu sont libres ! »

« Le droit de constituer sa communauté en dehors du système dominant et d`y vivre selon ses us et coutumes ou quelconque organisation de son cru, doit être tenu comme un droit fondamental. »

« Les Droits de l`Humain amplifiés sont la seule universalité. Ces droits devront néanmoins permettre que des humains adultes vivent volontairement sans ces droits. »

« Les enfants doivent être sevrés au biberon des Droits de l’Humain. Si adultes ils choisissent l’asservissement, il faudra non seulement les laisser faire mais mieux : se féliciter s’ils y trouvent leur bonheur. »

« La démocratie fait grand cas des libertés qu´elle promeut : liberté de travailler, de consommer, de voter, de partir en vacance. Par contre elle est laconique quant aux libertés refoulées : liberté de na pas payer d´impôts, liberté de la recherche scientifique, liberté d´être nu, libertés sexuelles ; liberté de jouir pleinement de sa sexualité dés la puberté ou à un âge avancé, mariages homosexuels, polygamie, polyandrie, polygamieandrie, liberté de pratique de tous les métiers du sexe, changement de sexe et j´en passe. Evidemment ces libertés sont tenues pour secondaires ou insignifiantes alors que la première des libertés est pourtant la liberté sexuelle car la vie naît de la rencontre des sexes ! »

«  La discipline n’est pas l’ennemi de la liberté. Le manque de discipline l’est ! »

« La soumission est une faiblesse lorsqu’on se soumet à une force inférieure. Elle est une force lorsqu’on se soumet à une force supérieure. Entendons par force, les lois qui régissent l’univers. »

« La mode permet d’être comme tout le monde tout en se croyant particulier. »

« Un gouvernement qui s’occupe de notre liberté c’est comme un voleur qui nous laisse jouir des biens qu’il nous a soustraits.»

 

MEDIAS

« Il existe une addiction à la peur. Les curés le savaient mieux que quiconque. Les journalistes leurs ont remarquablement emboîté le pas ! »

« Les médias font du monde un puits sans fond de problèmes. Le publique les suit en attendant qu’ils annoncent le fond. Evidemment ils ne le feront jamais ! »

« N ‘ expose un problème que si tu as une solution. S´il n’y en a pas, ce n’est pas un problème. S ‘il y en a mais tu ne la trouves pas, réfère toi d´abord à quelqu’un que tu crois apte à l´obtenir, avant de l´exposer sur la place publique, car sinon, ou tu le fais par sadisme ou par vanité, ou les deux à la fois. »

« Les médias décident de ce qui devient information et de son degré de pertinence, et malgré cela on nous vante notre accès libre à celle-ci. En réalité, jusqu’à l´avènement d´internet, nous avons tous vécu sous un régime de control centralisé de l´information.»

 

NATION

« Aujourd’hui l’ unique grandeur possible pour la France passe par une révolution, une vraie, c´est à dire une qui renverse les valeurs. Sans cela, la France sera bientôt un nain ridicule ! »

« La nation est une tribut. A nous de savoir si nous vallons mieux ! »

« Toutes les nations-états sans exceptions ont perpétué d’ affreux crimes. Se revendiquer de l´une d´entre-elles revient à accepter ces forfaitures et à faire sien ce bagage sanguinaire! L’innocence nécessaire à une renaissance du monde passe donc par la dissolution de ces nations et la constitution de nouvelles régions vierges des tueries nationales !»

« Deux Europes se superposent ; celle qui s’inspire du christianisme et celle qui émane naturellement de ses Antiquités. Selon qu’elle penche vers l’un ou l’autre, elle est décadente ou ascendante. »

« Il n’y a jamais eu « d’Amérique Latine » mais un continent entier dont ont a volé jusqu’au nom, à la faveur d’une appellation doublement coloniale qui fait fi des trois millénaires d`histoire antérieurs au génocide ibéro-catholique ! Il presse que l’on donne un nom juste à ce continent ! »

« C´est parce qu’il y a un lien entre démocratie et démographie que pour réinventer la première il faudra découper les états en régions. »

« Nous savons éperdument que les décisions vitales sont aujourd´hui à prendre à l´échelle planétaire pourtant on se refuse à instaurer un gouvernement mondial. Ceci prouve le mince empire de la raison sur le Globe ! »

 

PARITE/FEMINISME

« Les hommes ont dirigé le monde ; il ne pouvait en être autrement. Les femmes dirigeront le monde ; il ne pourra en être autrement ! »

« Si les femmes imitent les hommes alors nous serons bientôt le double d´hommes ! »

« Tant que le machisme subsistera chez les hommes comme chez les femmes, aucun grand pas en avant ne sera envisageable ! »

« Pour dominer le monde, les hommes ont dû concéder aux femmes que la sécurité passerait avant tout. Pour dominer le monde les femmes devront concéder aux hommes que la témérité passera avant tout ! »

« Les hommes étant naturellement désunis ont inventé l’ Etat. Les femmes étant naturellement unies s’en débarrasseront »

« Les hommes ont écrit les lois et les femmes les ont suivies. Lorsque celles-ci seront caduques il serait souhaitable que les femmes soient aux commandes afin que nous n’ayons plus de nouvelles lois. »

« Il est peu probable que les femmes eussent inventé les lois car leur esprit tend vers la nuance et le détail, enclines à considérer chaque cas comme singulier, ce qui est beaucoup plus juste. Cette singularisation louable dans les relations humaines est par contre une faiblesse dans l’exercice des sciences. Nous n’y perdrons pas si les hommes prédominent comme scientifiques et les femmes comme juristes. »

« Le problème de la femme c’ est que parfois elle est mère ! »

« La maternité et la vulnérabilité inhérente à l`enfantement sont, par la sécurité et la stabilité légitimes qu’elles requièrent, les meilleurs soutiens au machisme et aux régimes totalitaires qui en émanent.»

« La complexité de la psychologie féminine tient à l’antagonisme entre les deux pôles au sein desquels l’existence de la femme s’inscrit inéluctablement: son instinct de conservation sur-développé et l’obsession pour la stabilité qu’il induit et sa capacité extraordinaire de ressentir du plaisir qui induit le contraire car qui dit plaisir dit instabilité. La femme est donc par nature écartelée entre le piquet de la stabilité sociale et matérielle et celui de l’effervescence orgasmique et sentimentale ce qui explique ses difficultés existentielles et les méandres de son être intérieur souvent déchiré sous un apaisement de façade. L’homme quant à lui ne souffre pas en ces termes d’une telle dichotomie puisque son instinct de conservation moindre lui octroie une toute autre liberté de mouvement et de recherche des plaisirs, sexuels notamment, plaisir qui de surcroît sont aussi d’une intensité moindre que chez le sexe dit faible. A la lumière de cela devraient se comprendre les principes premiers qui déterminent le fonctionnement de chacun des deux sexes, la raison très compréhensible de cette “division des tâches” et les effets comportementaux induits. C’est alors qu’un sain et inépuisable jeu de réalisme, de séduction, de jouissance et donc de créativité amoureuse et sociale peut s’établir entre les hommes et les femmes conscients des principes vitaux qui les soutiennent.»

«  La Suède d’ aujourd’ hui est une preuve que quand les femmes sont au pouvoir il existe un réel risque que le féminisme supplante le machisme comme système oppressif. »

« Afin de contenter tout le monde, les femmes restent trop souvent au milieu et on ne peut pas être en même temps au milieu et à l’avant-garde ! »

« Pour montrer qu´elles ont, malgré les apparences, toujours été aux commandes, les femmes aiment à dire que derrière tout grand homme se cache une femme. Lorsqu´elles ont besoin qu’ on prenne peine d’ elles, elles ne sont plus que les victimes d’ un implacable patriarcat. Quand devons-nous les croire ? »

« On doit à Isabelle d`Espagne ; Torquemada et la résurgence de l’ Inquisition ainsi que le coup d’ envoi du génocide des « Amériques », à Catherine de Médicis; la nuit de la Saint Barthélémy, à la reine Victoria le plus vaste empire qu’ ait connu notre monde et à Margareth Thatcher la plus récente guerre coloniale en « Amérique Latine ». Qui dit que nous devrions confier le destin des peuples à la douceur féminine? »

« On pourra dire que pour s’imposer, les régnantes ont dû être plus dures que les hommes. Comment agissent alors les femmes lorsqu´elles sont entre-elles ? Exemplaires de concorde? Cessons ces enfantillages ! Les uns et les autres sont requis aux affaires, bien qu’ il urge, à ce stade de l’ histoire, de mettre un bon coup de barre dans le sens du sexe dit faible. »

« Les machistes oppriment les femmes par la force, les féministes oppriment les hommes par la culpabilité. Culpabilité ? C´est là l’une des armes de la femme qu’elle a lamentablement mise au service des religions monothéistes ! »

« Pour séduire les femelles, les mâles exhibent inlassablement leurs pouvoirs. Celles-ci les observent goguenardes, se font éventuellement engrosser, et vivent ensuite leurs vies pendant que les hommes sont au travail ou à la chasse. »

« Plus les sexes jouent un rôle, moins ils se rencontrent. Cessons donc de jouer ces rôles et laissons faire la nature qui sait dans quelle clairière il nous sied de nous rencontrer ! »

 

PEUPLE

« Le peuple est une chimère inventée pour asservir l`humain ! »

« Le peuple a servi la bourgeoisie comme le droit divin a servi la monarchie. Le droit divin est caduc, le peuple le sera bientôt ! »

« Ceux qui disent défendre le « peuple » ne défendent souvent que leurs intérêts. Ceux qui défendent des individus qui leur sont proches d’une manière ou d’une autre sont plus honnêtes, l’honnêteté ultime étant de toujours se poser la question : « le fais-je vraiment pour les autres ? » »

« Méfions-nous de ceux qui prétendent chercher le bien d´autrui sans s´intéresser à leur propre bien ! Des êtres de cette nature on les compte sur les doigts de la main ! »

« Les illusions sont la drogue du peuple ! »

« L’humilité a été le principal dommage collatéral de l’émancipation de l’individu. Il nous faut pourtant retrouver cette qualité sans quoi nous ne pourrons former que des sociétés déchirées ! »

« Lorsque les humains se satisfont du spectacle d’autres humains exhibant leurs banales existences au lieu de chercher l’élévation à travers l’esprit et les arts ou des exemples remarquables, cela est l’indice que le processus d’individualisation a atteint son paroxysme de narcissisme et de prétention. Il est alors temps de renverser le processus et de réapprendre l’humilité. »

« Les corps nus doivent se montrer ! Les Grecs l’ avait compris, nous devrons le comprendre à nouveau ! »

 

PHILOSOPHES

«Quand est arrivé le train de la science, les philosophes sont restés sur le quai. Ils cherchent à savoir d’ où provient l´œuf alors que la poule l’ a déjà pondu ! »

« Au début, les philosophes aimaient la sagesse, puis ils se sont mis à aimer la vérité et à fortiori la connaissance : naquît alors la civilisation de la pensée et la pensée est peu de chose face à l´être. »

« L´erreur des philosophes post-socratiques c’est d’ avoir cru que le cerveau s´arrêtait à la nuque. L´erreur des philosophes modernes c’ est qu’ ils sont absents ! »

«  Kant et bien d’autres, n´étaient-ils pas enseignés dans les écoles et universités du III Reich ? Que vaut donc la raison seule? »

« La volonté de ranger la pensée en systèmes n’est-elle pas une présomption que l’humain est incapable de penser par lui même? »

« Sous prétexte de subjuguer le surnaturel et l´irrationnel, la raison s´est imposée comme la seule voie vers la sagesse.  Elle l´est pour le savoir mais le savoir seul ne mène pas à la sagesse. Plutôt que de prôner l´hégémonie de la raison, le philosophe devrait chercher les compagnons qui marcheront à ses côtés sur le chemin de la sagesse.»

« La raison est trop souvent à contre courant de l’amour ! »

« Les philosophes ont des points communs avec les financiers. Au début on a pensé le monde, puis on a pensé la pensée, puis la pensée de la pensée, spéculant chaque fois plus loin de la réalité, la méprisant même, se satisfaisant de la nouvelle créature nourrie de concepts comme la finance se nourrit d’emprunts et de bons fumeux, jusqu’au moment où la bulle explosera et en une matinée, des pans entiers de l’histoire de la pensée partiront en fumée. »

« Un système de pensée aussi sophistiqué soit-il doit être apte à tout moment de nous ramener à la réalité triviale et factuelle. Autrement, à quoi sert-il sinon à se faire grossir lui-même ? »

« Il ne faut pas sous-estimer la pression productiviste dans le secteur philosophique. Un philosophe qui n’écrirait pas finirait par perdre ses moyens de subsistance, d’où parfois une production dont la raison d’être est d’être produite. Ceci s’applique également à la littérature. »

« La philosophie s´est pervertie lorsqu´elle est passée de l´étude du monde à l´étude des idées. »

« On n´apprend pas à compter à partir de mille. Chaque philosophe devrait commencer à compter à partir de un, peu importe jusqu´où d´autres ont pu compter avant lui, car au bout du compte la question qui détermine tout le reste est comment on passe de zéro à un. Ce qui suit est presque ornemental. »

« Il y a deux catégories d’étants : ceux qui sont réels comme la glaise, les humains, l’air, le soleil, les étoiles et ceux qui son irréels comme Dieu, le peuple, les frontières et l’astrologie. Comment discerner les uns des autres ? Les premiers étant réels ne nécessitent qu’eux-mêmes pour être et grandir. Les autres étant irréels, s’ils prétendent prendre corps, doivent avoir recourt à la matière, matière qu’ils aspirent forcément chez les premiers. L’évolution de l’humanité, et certainement de toutes les humanités de l’univers, passe par cette lutte entre le vivant et ses parasites que sont les illusions. A quel point en sommes-nous aujourd’hui ? »

« La créativité a besoin de simplicité car créer c’est commencer à partir de rien ou de très peu. Toute invention est par définition simple et c’est pourquoi les philosophes actuels inventent si peu: ils sont des as, admirables à bien des égards, dans l’assimilation et le maniement de la complexité, mais sont nuls en création du fait de l’embourbement de leurs capacités intellectuelles dans les méandres de constructions qui les subjuguent.»

 

POLITIQUEMENT CORRECT

« Il n’est pas surprenant que le politiquement correct provienne des sociétés qui font de la compétition la force motrice des rapports humains, car celui-ci s’appuie sur deux présupposés : d´une part, que les humains sont par nature poussés à s’écraser les uns les autres, et d´autre part, qu’ils sont incapables de discernement. Ainsi, puisque l’humain est méchant et stupide, il faut empêcher qu’il nuise à autrui, particulièrement aux faibles, en anticipant et remontant chaque fois plus en amont de sa bestialité. Heureusement qu’il existe des êtres bons et éclairés pour nous sauver, sinon tous nous ferions des crochepieds aux boiteux, donnerions à longueur de journée des coups de poings aux noirs et aux « minoritaires », jetterions les aveugles dans la Seine, parlerions aux sourds avec la main devant la bouche, violerions les femmes dans les supermarchés au rayon des détergents domestiques, ferions l’apologie de toutes sortes d’atrocités sur nos survêtements et pyjamas et ainsi de suite. Merci à ces nouveaux directeurs de consciences de nous éviter de devenir des brutes compulsives et débiles mentales ! … on ne dit plus débile mental ? Merci alors de délivrer les débiles mentaux de cette indigne dénomination et de les appeler comme ils le méritent, eux qui de surcroît ne comprennent pas grand-chose et s’en foutent complètement ; des personnes spéciales. Avec cela, nous finirons tous en gens très spéciaux, mongoliens sur les bords malgré un vingt et unième chromosome au complet! »

 

RACISME

« Les Noirs ont la peau marron foncée, les Blancs l’ ont beige, rose ou blanche, les Asiatiques l’ont jaune. Qu`est-ce que cela peut faire ? Métissons-nous et finissons-en une fois pour toutes ! »

«Un homme fait la différence. Toutes les différences font le paradis ! »

 

RELIGION

« Dieu n’ est pas mort puisqu´il n’ est pas même né ! »

« Dieu est une illusion et les prêtres sont des illusionnistes ! »

« Le christianisme n’est pas une religion, c’est une maladie ! Pour ceux qui m’ accuseraient de partialité je rajouterai que l ‘ islam est une épidémie et que le judaïsme est une tumeur ! »

« Il serait conseillé afin de nous sortir au plus vite de la dangereuse niaiserie monothéiste, de transformer les églises et mosquées en Universités et les synagogues en Bibliothèques »

« Si l’on passait du pluripartisme au monopartisme on crierait au scandale de la tyrannie. Pourquoi alors le passage du polythéisme au monothéisme est-il considéré comme un progrès ? »

«  Que l’église ne se plaigne pas que l’on lui vole aujourd’hui quelques chandeliers car elle a volé et détruit plus de temples et de trésors que le sac du Vatican et de toutes les églises du monde ne réussirait à compenser ! »

« Lorsque la théocratie monothéiste a noyé le monde Antique, elle a crée le père de famille tout puissant afin que dans chaque foyer soit imité un dieu unique et tyrannique et surtout, dans un premier temps, pour amoindrir les menaçantes et prévisibles frustrations consécutives à l’assassinat du citoyen participatif. L’homme perdait tout pouvoir dans la cité mais gagnait tous les pouvoirs sur sa femme et ses enfants. »

« Si nous savons tous comment a été brutale l’évangélisation des « Amériques », nous oublions par contre comment elle l’a été tout autant en Europe : temples profanés, libertés abolies, rabaissement du statut de la femme, condamnations sommaires, lapidations des savants et des philosophes et incinération des bibliothèques ! »

« L’église a brûlé un millénaire de philosophie. Les quelques textes – autres que de Platon et d´Aristote – qui nous sont parvenus n’avaient pas été épargnés mais étaient restés cachés. »

« Augustin, dit « saint » était platonicien. Thomas, dit «  saint » était aristotélicien. Curieusement les trente cinq dialogues de Platon et l´oeuvre quasi complète d´Aristote ont été préservés alors qu´il n´est rien resté, ou si peu, des autres écoles grecques ! Serait-il abusif de prendre cela pour une preuve du « nettoyage philosophique» mené par l´église ? »

« Les usurpateurs nous ont vite fait oublier par quels moyens ils ont asservi l’Europe insistant sur leurs martyrs alors que ce sont eux et leurs évêques qui martyrisaient ! »

« Le terme païen contient en lui tout le mépris que le christianisme portait à l’Europe ! Les païens, donc ceux du pays, portaient le mal en eux et l’église leur importait le bien salvateur! »

« L’Europe serait chrétienne au titre de la tradition ? A ce même titre elle serait d’abord Druidique et Olympienne. »

« Le christianisme est-il né en Europe ? Non ! Alors pourquoi cette religion ne cesse de proclamer que ce continent  est son berceau? »

«Dire que le christianisme  est une religion européenne serait équivalent à dire que le castillan (l’espagnol) est une langue andine ! »

« La religion chrétienne est un coucou qui a parasité le nid d’oiseaux peu méfiants qu’il a ensuite trucidés ainsi que toute vie à perte de vue! »

« Trois milles chrétiens ont été jeté aux lions. C’est trop et si peu comparé aux millions de victimes du christianisme ! »

« Le christianisme était censé renouveler le judaïsme. Il n’ en a gardé que les défauts. Il aurait dû adoucir l’Antiquité et au lieu, il l’a détruite pour y mettre à la place une assemblée de bourreaux des chairs et de tortionnaires des esprits ! »

 

REVOLUTION

« Il y a plus de raisons de faire une Révolution aujourd’ hui qu’ il y en avaient en 1789 ! »

« L´émergence du politiquement correct et  de la crise économique indiquent que l’ heure de la révolution a sonnée ! Chacun de ces symptômes confirme à sa manière, que les dernières brides du bon sens ont été expulsées de notre système branlant et qu’ il ne reste plus d’ autre issue que de le renverser! »

« Renverser le « système » oui ! Mais que ce soit pour quelque chose de mieux !»

«  Il est plus aisé de détruire que de construire ! »

« Faire un révolution c’est bien. La faire avec amour c´est beaucoup mieux et je dirais même que par les temps qui courent, c´est indispensable ! »

«Pour lancer une révolution il faut un rêve. Pour la mener il faut connaître la réalité et partir d´elle. Un révolutionnaire est celui qui réussit à amener la réalité jusqu’ au rêve. Un rêveur est celui qui se contente de contempler l´inaccessible.»

« Sans volonté nous redevenons des plantes. La Révolution méprise les plantes (humaines) ! »

« La contestation nuit à la révolution car elle renforce le système en le modifiant superficiellement. La révolution, au contraire, le regarde de haut et lui dit : « tu es caduque, disparais, tu n’ es plus bon à rien ! » »

« Les crises servent le système car en le fragilisant momentanément elles induisent qu´on le consolide ! »

« La révolution conservera un gouvernement chapeauté par des conseils qui proposeront sans décider. Puis progressivement ces conseils substitueront le gouvernement. Il n`y aura alors plus de pouvoir (extérieur) mais des conseils, de l´écoute, de l´éducation. L’ esprit de la mère remplacera l’ autorité du père! »

« Nous pouvons envisager de constituer des kibboutz sur le territoire européen où seraient développés l’agriculture, les sciences, les arts, les sports et l’ industrie et d´où jailliraient les assauts révolutionnaires »

« Lorsque la prudence a pris le dessus sur l’audace alors naquit l’ oppression ! »

« Rien de ce qui s’ obtient par la violence ne dure ! »

« Aussi glorieux et noble que puisse être l’objectif, le bonheur personnel ne doit en aucun cas en dépendre. Il en va de l’intérêt de l’individu et de la cause qu’il défend! »

« Que ceux qui veulent des responsabilités viennent et il leur en sera données ! Que ceux qui n’ en veulent pas se rassurent ;  rien ne leur sera demandé ! »

« La défaite n´est pas envisageable. Ou nous vainquons ou bien l’ humanité n’ ira pas beaucoup plus loin ! »

« Ne pas s´engager est parfois de la sagesse mais le plus souvent c´est l´expression d´un ego qui récuse de s´associer à ceux qu´il juge comme inférieurs. »

« Il y a toujours un risque à faire confiance. Ainsi, ceux qui ne font confiance à personne sont d´une certaine manière des lâches. »

 

SCIENCE

« La science fait peur car elle répond aux questions que tout le monde fait mine de se poser depuis cinq milles ans ! »

« J’ai l’intuition que les scientifiques découvriront bientôt que les neurones travaillent de concert avec toutes les cellules nerveuses, aux fonctions cognitives, de manière subtile mais mesurable. Les conséquences d’une telle découverte seraient immenses et dépasseraient évidemment le domaine des neurosciences, renversant deux mille ans du diktat de la tête dominatrice juchée sur un corps soi-disant de nature inférieure. Mais il ne s’agit là que d’une spéculation ou plutôt une d’intuition. J’en ai d’ailleurs une selon  laquelle cette « pensée corporelle » joue un rôle de premier ordre dans le processus intuitif. »

«  Nous nous croyons seuls dans l’univers car nous n´écoutons pas ! »

« Le clonage ? Si c’ est interdit ça m’ intéresse ! Vive le clonage humain ! »

 

SECURITE  SOCIALE /L´ASSURANCE MALADIE

« Si la France transférait le budget du ministère de la défense à la recherche médicale, les résultats seraient spectaculaires. Les chercheurs accourraient du monde entier, la France deviendrait la première puissance médicale, elle s´enrichirait considérablement, et surtout, en peu d´années toutes les maladies trouveraient remède. Ne vaudrait-il pas la peine que nous abandonnions notre arsenal de puissance moyenne ? »

« Lorsque nous jouirons de tout et de rien il n’y aura plus de déficit de l’ assurance maladie car la plupart des maladies sont la somatisation de notre manque de plaisirs. »

« Les fabricants de tabacs sont des génies de l’inversion! Ils ont retourné un acte de soumission et de triple dépendance en un étendard du rebelle. Le vrai rebelle est celui qui ne dépend pas d’ un morceau d’addiction appelé cigarette ! »

« Lorsque je vois tous ces jeunes et moins jeunes accrocs à leurs clopes, je me dis que quoiqu’on fasse, une grande partie de la population ne peut vivre sans maître : on leur enlève Dieu et le Roi et ils cherchent un nouvel objet auquel se soumettre ! »

 

SEXE

« Que des hommes couchent avec des hommes, des femmes avec des femmes, des femmes avec des hommes ou quoique ce soit, peu importe tant que l’ on couche avec qui on veut. Ceux qui pensent le contraire c’ est parce qu’ ils couchent avec qui ne leur plait pas, ou pire, ne trouvent personne avec qui coucher ! »

« La peur de l’impuissance est si forte que certains préfèrent devenir prêtres, moines ou mollâs afin de maudire les plaisirs de la chair et ainsi ne pas se confronter à leurs piètres performances sexuelles !  A moins qu´au contraire, ils répriment leur sexualité par crainte de ne pouvoir donner satisfaction à toute leur fougue naturelle. Rassurez-les à ce sujet et vous en ferez des Libertins ! Dans un cas comme dans l´autre, leurs morales strictes et répressives, sont à imputer à aucun dieu ou idéal supérieurs mais aux penchants de leurs phallus.»

« Les religieux soumettent les femmes avec des lois morales faute de les soumettre par la satisfaction. Pourtant s´ils savaient! La femme satisfaite se soumet de bon cœur ! »

 

TRAVAIL

« Personne n’ est en droit de taxer le travail d’ autrui pas même un état ! Celui-ci nous vole pour exister en nous faisant croire que sans lui il n’y aurait point de salut. Ne le laissons plus faire ! Le salut est ailleurs ! »

« La non-imposition du travail doit s’ inscrire comme un des Droits de l`Humain. Imposition au double sens : celui de taxation et celui d’ obligation de travailler ».

«Aristore disait que si les machines pouvaient se mouvoir seules il n´y aurait plus besoin d´esclaves. Il avait déjà tout compris ! Vingt cinq siècles plus tard, les machines se meuvent seules, alors pourquoi continuons-nous à être des esclaves ? »

 

LE MEILLEUR POUR LA FIN

« Mon talent sera de faire croire que je ne suis pas ce que je prétends être alors que je suis ce que je prétends ne pas être ! »

« Y´a eus Marc Aurèle, biento y`aurat Antipo I ¡ »

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *